J'ai découvert smartphone

Votre entreprise a accru les risques et la responsabilité en cas de arnaque bancaire - bien que les comptes bancaires grand public soient couverts par le règlement E de la Réserve fédérale ( 12 CFR #, partie 205 ), qui oblige les institutions bancaires à rembourser certaines pertes liées à la arnaque, le règlement E ne s’applique pas aux comptes professionnels.. en outre, chaque banque peut choisir de raccourcir encore plus les délais de déclaration des tricheries, voire même de renoncer à certaines obligations, en modifiant ses accords bancaires commerciaux. 1 - en bref, la responsabilité de la protection de votre compte bancaire professionnel contre le crime et les autres tricheries reposent carrément sur vous et votre entreprise. Cette responsabilité s’étend notamment à la défense contre la fraude ACH et aux virements télégraphiques, à la arnaque par chèque, à la prise de contrôle de compte et à la défense des infos d’identification bancaire de votre entreprise. Voir aussi Prévention et assistance aux victimes pour plus d’informations. nMa banque ne protège-t-elle pas mon compte bancaire professionnel ? nPas nécessairement. Alors que de nombreuses établissements bancaires offrent une protection «responsabilité zéro fraude» à leurs clients de services bancaires aux particuliers ( en plus des protections prévues par le règlement E ), les enseignes ne bénéficient en règle générale pas du même avantage.

Complément d'information à propos de https://www.costakies.com/search/label/High-tech

en outre, contrairement aux principales sociétés émettrices de cartes de crédit, de multiples établissements bancaires ne disposent pas de systèmes sophistiqués de détection des tricheries efficace de détecter et d’alerter les propriétaires d’entreprise des challenges suspectes ou inhabituelles sur leurs comptes bancaires. Par exemple : nSi vous passez dans deux pays américains et que vous servez vous votre carte de crédit pour posséder de l’essence, la société émettrice de carte de crédit vous nomme pour dire qu’elle est hors du commun, mais la plupart des établissements bancaires n’en ont aucune idée, a déclaré Mark Patterson, dont la société de construction Patco, à Sanford, dans le Maine, a été volé 588 000 dollars en 2009 par ZeuS Trojan, un malware. Notre banque n’avait aucune alarme à lui dire pendant cinq nuits inintérompues, Patcos virant de l’argent dans tout le pays en Californie, en Floride, des endroits où nous n’envoyons techniquement pas de sous, et certainement pas à partir d’une adresse IP extérieure aux États-Unis2 - Les entreprises sont fréquemment victimes de arnaque bancaire et cybercriminalité. Les résultats ont été révélateurs : n74% des répondants ont déclaré que leur entreprise avait été victime de escroquerie bancaire en ligne. 52% ont déclaré que leurs comptes bancaires commerciaux avaient été la cible d’incidents de escroquerie réussis et infructueux lors des 12 mois précédents.

Complément d'information à propos de https://www.costakies.com/p/tests.html

Selon l’étude, parmi les sociétés fraudées : n85% ont été victimes de fraude par carte de crédit ou de débit - 85% ont eu un accès non autorisé à un compte - 19% ont subi un virement électronique non autorisé - 36% ont également déclaré que des informations volées de leur compte bancaire en ligne avaient été utilisées pour commettre une fraude par chèque - quand l’étude abordait notamment la question de pertes de arnaque et remboursement, parmi ceux qui ont déclaré avoir été victimes d’incidents de arnaque, seules 16% des sociétés ont déclaré que leurs institutions bancaires avaient détecté et totalement arrêté la escroquerie avant que l’argent ne soit volé. nParmi les cas dans lesquels de l’argent a été volé : n12% ont déclaré que leurs établissements bancaires avaient pu récupérer la totalité de l’argent volé - 20% des entreprises ont mentionné que leur banque avait remboursé à 100% les fonds non recouvrés - 21% des sociétés ont spécifié que leur banque avait ' partiellement ' dédommagé les fonds non recouvrés - 59% des sociétés fraudées ont subi des pertes sans remboursement - Les cybercriminels peuvent taper rapidement et fort - En seulement 20 incidents distincts liés à la cybercriminalité examinés par le FBI, les pertes subies par les enseignes victimes se sont élevées à 11 millions de dollars. 3 - Quelques exemples : nLe district scolaire public Western Beaver en Pennsylvanie a intenté une action en justice contre sa banque après que des cyber-voleurs eurent utilisé un software malveillant pour siphonner plus de 700 000 dollars du compte de l’école à ESB.
14.11.2019 13:47:31
guillaume

Maecenas aliquet accumsan

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos hymenaeos. Etiam dictum tincidunt diam. Aliquam id dolor. Suspendisse sagittis ultrices augue. Maecenas fermentum, sem in pharetra pellentesque, velit turpis volutpat ante, in pharetra metus odio a lectus. Maecenas aliquet
Name
Email
Comment
Or visit this link or this one